ecophylle.jpg

Environnement

Développement durable : mobiliser et former les jeunes franciliens

26/12/2018

Faire de l’école, du collège et du lycée des lieux d’éducation au développement durable… C’est l’objectif de la Dynamique francilienne E3D-21, soutenue par la Fondation de France. Au programme : partage d’outils et de bonnes pratiques, mise en réseau des acteurs de terrain, formation des éducateurs.

Depuis 2015, l’Education nationale incite les écoles, collèges et lycées à entrer dans une démarche de développement durable structurée. Avec, à la clef, une labellisation « E3D », pour Ecole ou Etablissement en Démarche globale de Développement Durable. Objectif : éveiller les consciences, en l’occurrence celle des jeunes en âge scolaire, à la place et à l’impact de l’homme sur l’environnement, former les futurs citoyens aux choix complexes qui mettent en jeu le développement durable dans leur existence personnelle comme à l’échelle de la société.

Mais comment concevoir, mettre en œuvre et pérenniser une telle démarche ? « Passer d’une action ponctuelle, comme la création d’un potager par exemple, à un processus structuré n’est pas évident. Une démarche globale de Développement Durable est par nature interdisciplinaire, inter-niveaux et doit mobiliser l’ensemble de la communauté éducative (élèves professeurs, personnel administratif et technique, parents d’élèves) or le milieu scolaire est encore peu habitué à fonctionner ainsi » explique Brigitte Guyot-Vigroux, co-fondatrice et directrice d’Ecophylle, l’association qui anime la Dynamique E3D-21. Les établissements concernés ont donc besoin d’accompagnement et de supports. « D’où l’idée de proposer aux établissements d’Île-de-France une plate-forme qui conçoit, capitalise et met à leur disposition des ressources pédagogiques et méthodologiques ainsi que des retours d'expériences pour faciliter la mise en place et l'animation des démarches de développement durable».

S.Pasquet/Fondation de France

 

Des ressources pédagogiques en ligne

A travers un site Internet dédié, la Dynamique E3D-21 met à disposition une véritable « boîte à outils » pour la mise en place d’une démarche, étape par étape : impulser la démarche, organiser son pilotage, réaliser un diagnostic partagé, élaborer et mettre en œuvre un plan d’actions, enfin évaluer. Pour l’étape du pilotage, par exemple, un jeu de rôle est proposé. « A partir d’un cas concret, chacun interprète un personnage. C’est l’occasion d’endosser une responsabilité nouvelle, d’échanger avec les autres participants, de développer ses capacités à argumenter et à se concerter, et de réfléchir collectivement à l’organisation d’une démarche développement durable dans son propre établissement », précise Brigitte Guyot-Vigroux. Le site permet, par ailleurs, de géolocaliser les établissements ayant déployé une démarche, afin de faciliter les échanges de bonnes pratiques.

La Dynamique E3D-21 a également permis la mise en ligne d’une plateforme d’e-learning en accès libre dédiée à la formation des éco-délégués[1]. Elle s’appuie sur une pédagogie ludique et active utilisant des quizz, des vidéos tutoriels, etc. Enfin, la Dynamique E3D-21 organise des rencontres entre les acteurs de terrain impliqués dans la conception et le déploiement des démarches de développement durable. Deux forums régionaux se sont ainsi tenus, l’un en février 2015, l’autre en avril 2017, pour fédérer les énergies, mutualiser les expériences et donner de l’inspiration. Au programme : apports théoriques sur les démarches, témoignages, ateliers participatifs, etc.

 

[1] Eco-délégué : élève volontaire prêt à agir et à s’investir dans des projets de développement durable

 

Un tour de table impressionnant

La Dynamique E3D-21 a été créée en 2008 à l'initiative de l'association Ecophylle et du réseau Vivacités Île-de-France, toutes deux associations d'éducation à l'environnement et au développement durable d'Île-de-France. Elle est aujourd’hui animée par Ecophylle et bénéficie, outre l’appui de la Fondation de France, du soutien d’acteurs de poids comme la Direction Régionale et Interdéparmentale de l’Environnement et de l’Energie, la Région Île-de-France, les académies de Versailles et de Paris, l’ADEME DR IDF, l’IAU-ARENE, le Comité 21, TERAGIR, les Francas du 94, les conseils départementaux du Val-de-Marne, du Val-d’Oise et de Seine-Saint-Denis, l’Etablissement public territorial Paris Est Marne et Bois, CITEO, Graine Île-de-France, Maison de l’Environnement de Grand Paris Sud, Vivacités Île-de-France, Planète sciences. «Nous avons mis en place une instance de gouvernance, le Comité de concertation et de suivi, qui réunit les acteurs de la Dynamique 2 à 3 fois par an », précise Brigitte Guyot-Vigroux, co-fondatrice et directrice d’Ecophylle. « Ainsi, nous décidons collectivement des actions à mener. Notre prochain projet : un concours numérique valorisant les initiatives concrètes mises en place par les éco-délégués dans leurs établissements scolaires. »

 

Vous serez aussi intéressé par

Pour en savoir plus