Bannière journée personnes handicapées

Handicap

Des projets pour une école inclusive

Depuis 1992, le 3 décembre est célébrée la journée internationale des personnes handicapées : une journée réservée à la sensibilisation des problématiques rencontrées par les personnes handicapées à travers le monde. Discrimination, problème d’accessibilité, accès à l’emploi… chaque année, un thème particulier est traité. Pour le 25e anniversaire de cette journée, le thème est « des transformations durables pour une école inclusive ».

Dès sa création, la Fondation de France s’est mobilisée en faveur des personnes handicapées, à travers son programme Handicap. Aujourd’hui, de nombreux projets visant l’inclusion des enfants et jeunes handicapés à l’école sont soutenus par la Fondation de France.

Depuis 1992, le 3 décembre est célébrée la journée internationale des personnes handicapées

Handisup : coacher les étudiants handicapés

Handisup accompagne les étudiants handicapés, quel que soit leur handicap, pour leur permettre de surmonter les obstacles qu’ils peuvent rencontrer pendant leurs études, puis en entreprise. Au cours des dernières années, l’association a constaté que si les étudiants autistes sont de plus en plus nombreux à poursuivre des études supérieures, leur insertion professionnelle est fortement compromise en raison d’une inadaptation à l’environnement social et d’une grande difficulté à communiquer avec l’entourage. Inspiré par le Job coaching, le projet propose un accompagnement spécifique aux étudiants autistes Asperger et de haut niveau. En trois ans, 70 jeunes ont été accompagnés, un chiffre qui a largement dépassé les estimations initiales. Parmi eux, plusieurs ont été embauchés.

Illustration Handisup

Simon Beck, chargé de mission Autisme

« Depuis le début du projet, 40 de nos jeunes ont intégré une entreprise. Ces expériences sont souvent un succès. Un de nos jeunes autistes, Quentin, a intégré une plateforme téléphonique de dépannage informatique du 76. Parfaitement intégré, il est le plus performant du site. Il bénéficie d’une tutrice qui peut l’aider à gérer les situations critiques, notamment en cas de mécontentement des usagers. Ce résultat est le fruit d’un important travail de sensibilisation des collaborateurs. Il faut leur faire oublier le handicap de nos jeunes... mais pas trop ! »

Vous serez aussi intéressé par

La Biblio-connection : rendre les histoires accessibles à tous

La Biblio-connection mêle diverses technologies dans le but de rendre la lecture accessible à tous. D’abord pensé pour les enfants et les adolescents mal à l’aise avec la lecture, ce projet s’avère également utile pour élargir l’accès à la lecture aux enfants en situation de handicap. Les contenus sont à cet effet traduits dans différents formats : langue des signes, audio, audiodescription et langue facile à lire et à comprendre avec un vocabulaire accessible, de gros caractères, des contrastes travaillés, etc. La Biblio-connection est disponible pour toutes les structures qui souhaitent en bénéficier, dont les écoles. En plus de permettre aux enfants touchés par tout type de handicap de lire en autonomie, la Biblio-connection tisse des liens entre tous les enfants qui en bénéficient : enfants en situation de handicap et valides, dans leur diversité sociale, culturelle et scolaire et enfin entre parents et enfants.

La Biblio-connection

Sylvie Vassalo, directrice

« Nous avons choisi chacun des albums et BD de la Biblio-connection pour qu’elle soit la plus diversifiée possible. Illustrations, thèmes, volume de texte, tranche d’âge : il en faut pour tous les goûts et toutes les envies. Car l’idée de cet outil est bien de créer une passerelle vers la lecture. Que cette dernière soit non seulement possible, mais aussi très séduisante tant pour les valides que pour les enfants en situation de handicap. »

La Clé : savoir partager le savoir

La Clé est une association qui propose des cours individuels et gratuits de lecture et d’écriture accessibles à tous, ainsi qu’un accompagnement scolaire. Depuis peu, La Clé a revu son mode de fonctionnement et ses outils pédagogiques pour mieux accueillir les personnes en situation de handicap au sein de ses formations, mais aussi pour rendre accessible le bénévolat au sein de l’association à celles qui le souhaiteraient. Ainsi, les personnes handicapées deviennent bénévoles, et ce sont elles qui animent les cours. À terme, le projet doit participer au changement des mentalités en plus de donner plus souvent la parole aux premiers intéressés. En 2015, 19 personnes en situation de handicap ont été prises en charge au sein de l’association et 3 d’entre elles sont devenues bénévoles. La Clé poursuit son travail sur l’adaptation des outils et des méthodes et espère accueillir davantage de bénévoles à l’avenir.

Association La Clé

 

Lucie Lanselle, bénévole non-voyante

« C’est ma 3e année comme bénévole au sein de La Clé. J’y donne des cours de français langue étrangère une fois par semaine. Au sein de l’association, la signalétique en braille est une aide évidente mais je crois que ce qui est le plus marquant, c’est la relation développée avec l’apprenant. Comme j’ai besoin d’être accompagnée pour monter les marches, me rendre au métro, utiliser l’ordinateur, nous développons une relation d’échange et d’entraide intéressante. Les apprenants se comportent comme avec un voyant, mais ils sont sans doute un peu plus attentifs quand même. Ce que je n’ai pas encore essayé, c’est donner des cours aux enfants. Je crains qu’ils ne comprennent pas bien le handicap, mais cela viendra peut-être. »

Les fondations sous égide s'engagent

Mieux comprendre les troubles de l’apprentissage pour mieux les prendre en compte, c’est la mission de la Fondation Sciences cognitives, apprentissages et handicap. Elle finance des travaux de recherche afin de faire avancer la compréhension des mécanismes d’apprentissages, et attribue des bourses de scolarité pour permettre à des enfants ou adolescents affectés par ces troubles d’avoir accès à des formations scolaires adaptées.

La Fondation Groupe ESC Pau, qui soutient le développement et le rayonnement de l’école de management ESC Pau, s’engage aussi dans l’accompagnement des élèves porteurs de handicap. Cet axe se concrétise par le financement d’aménagement des locaux et de moyens pédagogiques adaptés.

Concentrée sur l’autisme, la Fondation Axelle promeut des initiatives à dimensions éducatives et culturelles dans la prise en charge des personnes atteintes de ce handicap. Elle encourage un développement d’une prise en charge globale, au-delà des aspects médicaux ou psychiatriques.

La Fondation Charlotte Grawitz soutient plusieurs établissements de formation professionnelle et d’accueil de jeunes handicapés dans la région Provence-Alpes-Côte-D’azur, poursuivant l’engagement de Charlotte Grawitz, qui avait dévoué sa vie à construire ce large élan de solidarité envers les jeunes.

Vous serez aussi intéressé par