banniere-lestambord.jpg

Journée mondiale de l’éducation

Des coaches pour préparer l’avenir des jeunes en milieu rural

22/01/2021

Le 24 janvier est célébrée la Journée internationale de l’Education. L’occasion de découvrir les actions de la Fondation L’Estrambord, abritée à la Fondation de France. Elle propose notamment à des lycéens de territoires ruraux de bénéficier d’un accompagnement spécifique pour mieux s’orienter dans leurs parcours d’études. Une action qui prend tout son sens, en pleine crise sanitaire où le risque de décrochage scolaire a fortement augmenté.

A l’heure où ils doivent s’engager pour leur avenir, nombre de lycéens sont perdus. Et la crise sanitaire, et les restrictions multiples qu’elle impose, complique encore un peu plus les choses. Comment arriver à se projeter dans un futur proche, en étant confiant et serein ? Etre bien informé quant aux choix possibles ?
A ce contexte particulier, viennent également s’ajouter les inégalités existantes, sociales ou géographiques, qui conduisent nombre de jeunes issus des territoires isolés à restreindre leurs perspectives d’avenir, à se détourner des études, bref à ne pas oser réaliser leurs rêves.

Viser l’égalité des possibles

C’est pour lutter contre ces inégalités territoriales en matière d’éducation, et ouvrir le champ des possibles aux élèves issus de zones rurales que la Fondation familiale l’Estrambord propose à des lycéens de Haute-Loire (43) d’être accompagnés par des coaches scolaires pour mieux construire leur avenir.

« L’environnement local, éloigné de tout, favorise l’autocensure de beaucoup de jeunes, qui par manque de perspective n’osent pas s’engager dans certaines voies ou en viennent même à douter de leur propre valeur. Il était donc important pour nous de leur donner de quoi élargir leur horizon et de leur redonner confiance grâce à l’aide de coaches professionnels », explique la fondation.

Des coaches pour travailler sur soi et ses envies

Depuis la rentrée 2020, et malgré des agendas bouleversés par les mesures liées à la pandémie, deux lycées de Haute-Loire (Saint-Gabriel à Yssingeaux, et Notre Dame du Château à Monistrol sur Loire) participent à l’action. Cinq classes de seconde, soit 150 élèves, peuvent ainsi bénéficier de séances de coaching au sein de leur lycée. L’accompagnement prévoit 5 rendez-vous annuels de 2 heures, organisés en petits groupes, ainsi que des suivis individuels à la carte. Ils sont animés par des professionnels du développement personnel, en étroite collaboration avec les équipes éducatives.

« Tout l’enjeu de ce coaching est d’amener les jeunes à mieux se connaître pour mieux s’orienter, explique Cécile Thiry, l’une des cinq coaches du programme. Ils apprennent à repérer leurs compétences et à les valoriser pour reprendre confiance en eux et s’ouvrir à tous les horizons. »

Une action opérante, malgré la crise

Après un démarrage prometteur et l’adhésion forte suscitée par ce projet auprès de tous ses participants, l’action de la Fondation L’Estrambord devrait dès la rentrée prochaine s’étendre à 5 classes supplémentaires et poursuivre les accompagnements individuels jusqu’au bac pour les plus motivés. De quoi redonner à une certaine jeunesse l’élan qui lui manquait.

 

L’éducation : une priorité de la Fondation de France

Près de 200  fondations abritées sont engagées en faveur de l’éducation, l’enseignement et la recherche (2020)

Objectif n°1 de développement durable

L’engagement en faveur d’une éducation de qualité représente 34% des actions menées en 2019 par la Fondation de France et ses fondations abritées. Ce qui en fait le pôle le plus important des Objectifs de développement durable, devant la Santé et la lutte contre les inégalités.

> En savoir plus

Vous serez aussi intéressé par