Portraits de jeunes lauréats de bourses de Fondations sous égide de la Fondation de France

Culture & éducation

Delphine Demont

Bourses Déclics jeunes (2005)

Comment s’écrit et se vit le mouvement pour des déficients visuels ?
 
Delphine ancienne élève du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse, danseuse et chorégraphe a créé une compagnie de danse, l'Acajou qui propose des spectacles "mixtes" avec danseurs voyants et non-voyants. Elle-même danse régulièrement en duo avec un partenaire aveugle. Après une première expérience avec des enfants aveugles, elle imagine un système de transcription du mouvement, en relief. Une exploration chorégraphique !
Cette bourse lui a permis de mettre en place de premiers ateliers ouverts aux personnes déficientes visuelles, elle a pu acheter du petit matériel pour travailler à une adaptation tactile du système d’écriture du mouvement

"Merci de continuer à suivre et valoriser nos projets ! Les actions en lien avec le handicap sont encore trop souvent pensées comme devant être formatées, duplicables et “labellisées”. Aujourd’hui, ma compagnie ne cesse de se réinventer."