Affiche des lauréats déclics jeunes 2016

Culture & éducation

Déclics jeunes : les lauréats 2016 - May Benhayoun

May Benhayoun, 23 ans

Sensibiliser et aider les enfants marocains souffrant de troubles cognitifs.
 
May est née au Maroc et y a fait sa scolarité. Diagnostiquée dyslexique à l’âge de 18 ans, elle a fait de sa connaissance de la maladie une force qu’elle souhaite mettre aujourd’hui au service des autres. Bien qu’ayant été correctement suivie lors de son apprentissage, May s’est vite rendue compte des difficultés de prise en charge des troubles cognitifs comme la dyslexie, la dyspraxie, le trouble déficitaire de l’attention ou encore de l’autisme, dans son pays. Aujourd’hui, grâce à une formation en neuropsychologie acquise à la Faculté Savoie Mont Blanc de Chambéry et à sa passion pour le dessin, May souhaite sensibiliser les Marocains et aider les enfants et leur famille. « Ces troubles, diagnostiqués suffisamment tôt peuvent être pris en charge par différents professionnels, et ainsi, ne pas impacter le quotidien de nombreux enfants, ainsi que celui de leur parents ». Son idée, créer des livrets pédagogiques racontant en dessins le quotidien des enfants atteints de troubles cognitifs et proposant des solutions concrètes, psychologiques ou paramédicales. Le bénéfice des ventes de ces livrets sera destiné au financement des soins psychologiques et neurologiques des enfants de l’association Bayti de Casablanca.
 
Le projet de May est une première étape de son engagement, d'autres idées dans le même champ d’action viendront sans doute ensuite. La bourse Déclics jeunes est vraiment pour elle un tremplin.

Vous serez aussi intéressé par