Affiche des lauréats déclics jeunes 2016

Culture & éducation

Déclics jeunes : les lauréats 2016

Hakim Bah, 29 ans

Mettre en scène et produire une pièce de théâtre.
 
Depuis son plus jeune âge, sur les bancs de son lycée en Guinée, Hakim écrit. Il s’intéresse d’abord à la poésie puis aux nouvelles, reçoit plusieurs prix d’écriture et est même publié. C’est en 2007 qu’il découvre l’écriture théâtrale. « Avec un groupe d’amis on avait créé une petite troupe de théâtre où on montait et jouait des petites pièces d’auteurs Guinéen, sous la direction d’un animateur jeunesse. Je m’essayais à l’écriture dramatique en écrivant des petites pièces pour ma troupe». Passionné, Hakim n’a de cesse de se perfectionner en suivant des cours d’écriture et plusieurs stages de mise en scène. « Ces différents stages et ateliers m’ont permis de découvrir l’écriture théâtrale contemporaine… J’ai été ainsi frappé par ces nouvelles écritures et trouvé là très vite, une grande liberté d’invention ». A partir de 2012, Hakim écrit de nombreuses pièces dont « La nuit porte caleçon » écrite en résidence à la cité Internationale des arts à Paris, qui aborde les questions relatives aux violences urbaines dans un contexte de précarité et qui a déjà été récompensée par un prix et par une lecture à la Comédie Française.
 
Grâce à la bourse Déclics jeunes, Hakim va poursuivre sa trajectoire de metteur en scène et donner vie à sa pièce pour pouvoir la proposer à plusieurs théâtres.

Vous serez aussi intéressé par