banniere-caravane-2019-04.jpg

Dynamiques territoriales

Contre l’isolement, les associations rivalisent de créativité sur le territoire du Nord-Isère

22/10/2019

Pour accompagner les personnes en difficulté vers un nouveau départ, tout commence par la reconstruction du lien social. La solitude est en effet un « accélérateur » de pauvreté et de précarité. En Nord-Isère, les projets soutenus par la Fondation de France, à travers son programme « Tissages d’Initiatives », ne manquent pas de créativité pour trouver des solutions en faveur des personnes isolées. Tour d’horizon.

Lutter contre l’isolement grâce…

…à un lieu d’écoute et de ressource

A travers son projet « Bouffée d’oxygène », le Centre social du Roussillonnais propose aux familles d’enfants ou d’adultes en situation de handicap et/ou de maladies chroniques, un espace ressources. Basé sur la rencontre et l’écoute, les professionnels du centre social accompagnent les familles, les orientent et les informent, notamment en matière d’accès aux droits. Grâce à ce travail, les aidants se sentent entendus et reconnus dans les problèmes qu’ils rencontrent. Un moment de répit indispensable pour sortir de l’isolement et le prévenir.

… à la vie associative et culturelle

illus-caravane-possible.jpg

« Pour lutter contre l’isolement et les inégalités, la culture a un rôle à jouer », c’est la conviction partagée par Christian Gerbelot-Legris et Jean-Michel Brouillard, qui ont initié le projet « La Caravane des possibles ». Un café-restaurant associatif géré collectivement pour favoriser la mixité sociale et le lien intergénérationnel. Grâce à des activités artistiques et pédagogiques (expositions, concerts, workshop, échanges de savoirs,…), les habitants de tous milieux sociaux et de tous âges auront la possibilité de se rencontrer et d’échanger de façon ludique et participative. 80 personnes s’engagent auprès de l’association pour faire vivre ce projet.

…à une première expérience professionnelle

Pour les jeunes de 15 à 30 ans, l’échec scolaire et le chômage peuvent vite devenir des leviers de « désaffiliation » sociale. Contre cet engrenage, l’association « Prévenir » accompagne les jeunes en grande difficulté scolaire, familiale et sociale. Avec les « Activités d’intérêts collectifs et solidaires », 60 jeunes loin de l’emploi ont bénéficié d’une première expérience professionnelle. Accompagnés et investis auprès d’associations, ils participent à des activités citoyennes variées. « C’est une chance pour eux de comprendre qu’il y a d’autres possibles en dehors de la vie du quartier. », explique Alain Tranchand, chef de service. Outre une première expérience professionnelle, l’initiative permet aux jeunes de reprendre confiance en eux et de se sentir acteurs de la vie citoyenne.

…à la découverte d’un nouvel environnement

A travers son projet « A la découverte de la montagne », le Centre social du Roussillonnais accompagne les habitants du territoire dans l’organisation de vacances solidaires pour un public en grande précarité. Co-construite avec les habitants de tous âges et trois centres sociaux nord-isérois, le projet veut favoriser la cohésion sociale et lutter contre les inégalités sociales. Grâce au brassage des différents publics et toutes les générations, un tissu de solidarité se met en place. Partager la découverte d’un nouvel environnement favorise cette mixité. Deux séjours à la montagne ont été réalisés, au bénéfice de 135 personnes.

Partager les initiatives, faire circuler les idées

Le 16 octobre, La Fondation de France Centre Est et le Centre social du Roussillonnais organisait à Roussillon une soirée de rencontres entre les associations porteuses de ces projets, les citoyens et les acteurs locaux. Avec le témoignage d’acteurs associatifs, tous ont pu mieux appréhender la problématique de l’isolement, et débattre des pistes pour faire reculer la solitude.