La silhouette d'un homme devant les barreaux du Centre pénitentiaire Condé.

Lauriers 2017

CLLAJ : un toit pour les anciens détenus

Dans un marché locatif lyonnais complexe et onéreux, le CLLAJ Lyon aide les 18 - 30 ans à trouver un logement grâce à des dispositifs dédiés, adaptés aux différents besoins. L’association intervient notamment auprès des jeunes récemment sortis de prison pour faciliter leur réinsertion sociale.

Explosion des loyers

Créé en 1997, le CLLAJ (Comité Local du Logement des Jeunes) de Lyon vise à répondre à la difficulté croissante des jeunes de se loger dans l’agglomération. En 15 ans, les loyers ont en moyenne doublé sur ce secteur. L’offre accessible se raréfie, les dossiers sont de plus en plus complexes à monter et le prix au mètre carré exclut de nombreux jeunes du marché immobilier. Pour y remédier, le CLLAJ épaule les 18 - 30 ans dans leurs démarches. En moyenne, chaque année, 3 000 ménages sont informés, 1 100 bénéficient d’un diagnostic personnalisé et 900 sont accompagnés dans la recherche d’un logement ou un hébergement, d’un accès ou un maintien au logement.

Dispositifs adaptés

Le Rhône compte deux maisons d’arrêt d’une capacité d’environ 1 200 places chacune. Les associations le CLLAJ Lyon et Le Mas se sont associées dans la création du programme « Passage », qui favorise et garantit l’accès direct ou le maintien dans le logement pendant et après la détention. En 2015, le CLLAJ Lyon a ainsi reçu une centaine de jeunes en lien avec la justice et 338 personnes ont été signalées au Mas par le Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation pour des difficultés importantes de logement à leur sortie de prison. Passage assure également un suivi par un infirmier spécialisé en addictologie après la sortie et propose des activités alternatives, favorisant l’autonomie, la confiance en soi, l’expression créative et la rencontre. Ateliers vidéo, temps collectifs conviviaux, séjours de mobilisation sont aussi organisés. Ces projets placent la participation des jeunes au centre de l’action.

Twitter Card de l'association CLLAJ, laurier 2017.

Lutter contre la récidive

Avec Passage, l’association accompagne aujourd’hui 20 personnes dans le cadre de l’accès au logement, et 10 dans le cadre du maintien. Seulement deux cas de récidive ont été notés depuis le lancement du programme. Le CLLAJ de Lyon, qui fête ses 20 ans cette année, poursuit ses actions auprès des jeunes, notamment via sa participation à la 9ème édition du Salon du Logement pour les Jeunes le 13 septembre 2017.

Kheira Boukralfa, co-responsable

« Le dispositif Passage permet d’assurer une continuité entre la sortie de prison et la remise en liberté, sans rupture nette puisque tout est préparé en amont. Ce projet répond à un besoin non couvert sur le territoire. Il propose une solution de lutte contre la récidive par une insertion sociale globale, à travers l’accès aux droits, notamment celui au logement. »

Logo des lauriers 2017.

un projet exemplaire

Le projet du CLLAJ Lyon a été financé par la Fondation de France dans le cadre du programme Prisons.

Il a été récompensé d'un Laurier régional en juin 2017.

Vous serez aussi intéressé par