Portrait

Christian Harzo, référent pour la région Centre-Est

ll fait de la randonnée et joue du piano, a commencé par la musique classique et préfère aujourd'hui le jazz. Il a trois enfants et dix petits-enfants que les aléas de la vie ont dispersés et qu'il aime aller retrouver. Christian Harzo, 70 ans, a pris du champ avec son travail de sociologue voici cinq ans. Mais l'inactivité n'est pas de saison pour celui qui fut consultant indépendant et qui multiplie aujourd’hui les engagements associatifs. Pour la Fondation de France, dans la région Centre-Est*, il est instructeur des dossiers environnement, emploi et habitat.

Christian Harzo est parisien d'origine. Dans les années 70, il soutient son doctorat de sociologie à l’École des hautes études en sciences sociales. Génération oblige, il s'intéresse aux travaux de Pierre Bourdieu comme à ceux d'Alain Touraine. Ce qui, les divergences entre les deux penseurs s'avivant, nécessite une belle ouverture d'esprit ! Ses travaux de recherche sur l'habitat et la santé le mènent à Lille, en Afrique, puis à Lyon où il devient enseignant. Généraliste, il s'intéresse particulièrement à la mobilité et aux modes de déplacement.

Mais les fonctions universitaires ne lui suffisent pas. Christian crée l'Observatoire social de Lyon, bureau d'études associatif sur les transports, l’habitat, la santé. L'Observatoire intervient à la demande d’interlocuteurs institutionnels, des mairies jusqu'au ministère de l'Équipement et à la délégation interministérielle à la Ville. On y croise les compétences en sociologie, économie ou science politique… toujours l’ouverture ! En parallèle, Christian s’implique auprès d’associations, comme Soliha Rhône-Alpes qui lutte pour le maintien et l'accès au logement des défavorisés. Et il « exporte» également ses compétences au sein de l'ONG Apoyo Urbano qui intervient comme conseil en urbanisme auprès de municipalités d'Amérique latine.

Son expérience a trouvé tout naturellement à s'employer au sein de la Fondation de France. Christian Harzo connaissait l'action de la Fondation et se sentait proche de sa philosophie : « J'avais repéré le travail de certains bénévoles de la Fondation de France lors de nos études sur le vieillissement de la population». Sollicité par un collègue consultant, il rejoint la Fondation en 2014. Il va à la rencontre des associations sur le terrain, évalue la faisabilité de leurs idées et la pertinence de celles-ci en matière de contribution à l'intérêt général. « Voir se développer les logements intergénérationnels, voir le vivre ensemble au niveau des quartiers, c’est concret et passionnant !» Le tout en n'oubliant jamais de peser la viabilité financière des projets. Dès la deuxième année de son engagement, ses compétences l'ont vite désigné comme référent du programme habitat dans sa région. Lui qui prône le renouvellement de la vie associative et l'ouverture à d'autres profils ne pouvait s'y dérober.

*Auvergne-Rhône-Alpes, Côte d’Or, Saône-et-Loire, Doubs, Jura.

Christian Harzo

Christian Harzo

Le sociologue lyonnais, amateur de randonnées et de musique, a rejoint la Fondation de France en 2014. Passionné par les projets habitat, il en est devenu le référent pour la région Centre-Est.