Une fille et sa mère devant leur maison en haut d'une vallée au Népal

Urgences

Central Tea Cooperative Federation Nepal (CTCF)

Le projet

Vignette-Solidarite-nepal-ctcf.jpg Alors que la plupart des producteurs de thé se trouvent à l’extrême ouest du pays, dans des zones épargnées par le séisme, certains, établis dans les districts de Lalitpur et Ramechhap, ont été durement touchés. Récemment installée dans ces régions et en plein développement, la production de thé est pourvoyeuse de nombreux bénéfices pour les petits agriculteurs. Elle constitue de ce fait une ressource précieuse pour les aider à générer des revenus et à reprendre, par eux-mêmes, le cours de leur vie après la catastrophe.
 
Par ce projet, la Fédération centrale des coopératives de thé du Népal (CTCF) soutient ses membres pour développer la production et la commercialisation de thé, mais aussi pour relancer d’autres activités qui leur permettront de subvenir aux besoins de leurs familles, telles que le maraîchage.
 
Le projet permet la construction de centres de collecte et la dispense de formations professionnelles (compostage et maraîchage, entreprenariat, commercialisation, planification stratégique, etc.) pour développer de nouvelles compétences profitables à court et long terme.

Durée du projet: 2 ans

Contribution de la Fondation de France : 120 000 euros (80 % du projet) 
 

Vous serez aussi intéressé par

Résultats Attendus

Au total 200 familles, soit près de 1000 personnes, bénéficieront de ce projet :

  • 200 petits agriculteurs recevront une formation professionnelle ;
  • trois centres de collecte et distribution seront créés ;
  • onze bureaux de coopératives seront équipés et leurs gestionnaires formés.

L’opérateur

CTCF est membre de la Fédération centrale des coopératives agricoles népalaises (NACCFL), elle-même membre d’AgriCord, le réseau international d'agri-agences. Créée en 2010, CTCF rassemble aujourd’hui 78 coopératives de thé, cinq coopératives régionales et 4 500 paysans membres.
Elle met en œuvre des actions de renforcement de capacités de ses membres, appuie la création de nouvelles coopératives et mène un plaidoyer national pour la valorisation de la culture du thé. Elle porte une démarche d’agriculture durable et de soutien aux exploitations familiales.