Un enfant fait de la balançoire.

Cap au vert : des vacances pour tous

Trop d’enfants victimes d’une maladie grave ou d’un handicap ne partent jamais en vacances. 
Comment leur permettre de découvrir le sport, de rire et jouer, comme les autres ?
 
Depuis 1994, la Fondation de France organise des séjours adaptés en centres de vacances.

 

Le programme en bref
Une parenthèse heureuse pour oublier un temps la maladie

De nombreux jeunes malades ou handicapés, ayant besoin d’une prise en charge spécifique, ne peuvent s’éloigner de leur environnement familial.

Chaque année le programme Cap au Vert finance des séjours sportifs adaptés, qui proposent des activités comme l’escalade, le tir à l’arc, la randonnée ou le ski… avec un encadrement médical spécifique. Ces séjours accueillent des enfants bien portants et des jeunes malades ou handicapés intégrés aux activités, en fonction de leurs capacités. Ils partagent également tous les moments de vie quotidienne.

Grâce au programme, ces jeunes souffrant de maladies graves en rémission (cancers...), de maladies chroniques (diabète, mucoviscidose...) ou porteurs de handicaps peuvent :

  • dépasser leurs limites, se découvrir autrement et montrer ce dont ils sont capables à leurs parents et à leurs camarades ;
  • développer plus d’autonomie dans la gestion de leur maladie au quotidien, dans un environnement ouvert mais protégé par des équipes médicales ;
  • changer les représentations de la maladie grave ou du handicap et favoriser l’acceptation de la différence.

 

La Fondation de France a un partenariat avec l’UCPA qui accueille ce type de séjours depuis de nombreuses années.  

L'interview

« 
Leur permettre d'avoir les mêmes vacances que des enfants bien portants
»

Trois questions à

Sophie Lasserre Responsable du programme Cap au vert

Notre action en images