Une chercheuse à l'inserm IGR à Villejuif.

Recherche & innovation

Santé publique et environnement

Date limite de dépôt de dossiers
28 mai 2017 — recherche@fdf.org

L’impact de l’environnement sur la santé humaine est de plus en plus reconnu, même si de nombreuses questions scientifiques de ce champ restent ouvertes. La Fondation de France souhaite soutenir la recherche sur les conséquences de l’environnement sur la santé humaine. À cet effet, elle encourage les recherches sur l’impact des facteurs environnementaux sur la santé, en population générale ou dans un contexte professionnel, en soutenant des équipes de recherche ainsi que la formation de jeunes chercheurs

 

Quels projets de recherche ?

En 2017, la Fondation de France apporte son soutien aux thématiques et approches suivantes dans le champ de la santé humaine :

  • études sur l’impact sanitaire des facteurs de risques environnementaux ou des déterminants socio-économiques des maladies ;
  • études sur le traitement des questions de santé environnementale dans le débat et l’action publics (études portant notamment sur les mobilisations collectives et les dispositifs d’intervention) ;
  • études portant sur des actions de prévention en santé environnementale.

Les modalités de soutien

Les demandes de soutien pourront concerner :

  • des subventions pour des projets de recherche. Ces aides pourront être annuelles (éventuellement renouvelables) notamment pour des études de faisabilité, ou pluriannuelles (d’une durée maximale de trois ans) ;
  • des fnancements destinés à l’accueil de doctorants (y compris pour la 4e année de thèse) ou post-doctorants. Pour les modalités, la durée et le montant de ces aides : se reporter au dossier de candidature ad hoc ;
  • des aides pour l’organisation de réunions scientifques dont le sujet s’inscrit dans le cadre des thématiques soutenues ;
  • les plateformes et grandes infrastructures de recherche en santé environnementale en population (cohortes, grandes bases de données, études cas témoins, biothèques…). Des projets nouveaux ou existants pourront être soutenus à partir du moment où la fnalité et la méthodologie environnementales auront été clairement explicitées.

Il est aujourd'hui impossible d’estimer avec précision la part de l’augmentation des cancers liés à l'environnement.

Nos experts

Les projets sont examinés par un comité d'experts en santé publique et environnement.

 

Président

Rémy SLAMA
Directeur de recherche, chef de l'équipe «épidémiologie environnementale appliquée à la reproduction et la santé respiratoire», Inserm U 823, Institut Albert Bonniot, Grenoble

Membres

Vincent BONNETERRE
Maitre de conférences à l'UFR de médecine, praticien hospitalier au département de Médecine et Santé au travail, CHU de Grenoble

Martine BUNGENER
Économiste, sociologue, directrice de recherche CNRS UMR 8211 - Inserm U 98, directrice adjointe du CERMES 3, Villejuif

Cécile CHEVRIER
Chargée de recherche, docteur en épidémiologie, Inserm U 1085, université de Rennes

Pierre DUCIMETIERE
Directeur de recherche honoraire, Inserm UMRS 1018, Centre de recherche en épidémiologie et santé des populations, Villejuif

Emmanuel HENRY
Professeur de sociologie, Institut de recherche interdisciplinaire en sciences sociales, CNRS UMR 7170, l'université Paris-Dauphine, Paris

Babak KHOSHNOOD
Médecin-épidémiologiste et directeur de recherche à l'unité U 1153, Equipe EPOPé (Recherche en épidémiologie Périnatale, Obstétricale et Pédiatrique), Maternité de Port-Royal, Paris

Christine LASSET
Maître de conférences universitaire, praticien hospitalier en épidémiologie, prévention et santé publique à la faculté de médecine Lyon-est ; CNRS UMR 5558, centre Léon Bérard, Lyon

Florence MENEGAUX
Médecin épidémiologiste, chargée de recherche, Inserm U 1018, centre de recherche en épidémiologie et santé des populations, Villejuif

Denis ZMIROU-NAVIER
Professeur en santé publique, faculté de médecine de Vandoeuvre-lès-Nancy et directeur du département «santé, environnement, travail», Ecole des hautes études en Santé publique, Rennes