Les lauréats des déclics jeunes 2015 à Lyon pour recevoir leur prix.

En Région

Bourses Déclics jeunes : un coup de pouce aux vocations !

02/02/2017

 

A l’occasion des 40 ans des Bourses Déclics Jeunes, la Fondation de France Centre-Est a réuni plus de 150 personnes dans le cadre d’une soirée dédiée à la jeunesse. Organisée dans les Salons de l’Hôtel de Ville de Lyon le 4 novembre dernier, la soirée « Bourses Déclics Jeunes 2015, un coup de pouce aux vocations ! » a permis d’illustrer l’action et l’engagement de la Fondation de France et des fondations sous son égide auprès des jeunes, pour faire tomber les barrières et leur ouvrir des perspectives d’avenir.
 
Acte de transmission vers les générations futures, la philanthropie se conjugue au présent et à l’avenir. Avec 200 fondations placées sous son égide, la Fondation de France soutient chaque année 3 500 projets et bourses consacrés aux jeunes entre 13 et 30 ans. Sur le territoire Centre-Est, cela représente 700 projets soutenus, pour un montant s’élevant à plus de 3,2 millions d’euros.    
Si ces projets sont de nature très différentes, il sont sous-tendus par la volonté commune d’aider les jeunes à trouver leur place dans la société, en leur permettant de prendre conscience de leurs atouts, de leur richesse et des possibilités qui peuvent s’ouvrir à eux.
 
Premier temps fort de la soirée, la table ronde « Ouvrir des perspectives d’avenir » animé par Philippe Lansac (RCF Lyon) a permis d’illustrer cet engagement en présence de Michèle Prieur (chargée de mission à l’Académie de Lyon), Mathilde Lerosier (responsable de fondations Education et des Bourses Déclics Jeunes à la Fondation de France), Catherine Cosson et Patrick Guidicelli (enseignants au Collège Victor Schoelcher, Lyon 9ème) et Isabelle Mathieu (directrice du Centre scolaire éducatif La Plantaz, Savoie).         

Talentueux et motivés, les deux lauréats Centre-Est de l’édition 2015 des Bourses Déclics Jeunes ont ensuite été récompensés. Bassoniste au Conservatoire de Lyon, Annabelle Fruchier Minéo a reçu une bourse afin de financer le prototype d’une machine portable destinée à gratter la pointe de l’anche, pièce maitresse du basson. La bourse de Patient Boue Bulau sera quant à elle consacrée au développement de l’action de son association destinée à orienter et conseiller les jeunes en difficulté mais aussi à les accompagner dans leurs démarches de production artistique. Grâce à la Bourse Déclics Jeunes, Patient va également pouvoir enregistrer son premier album.
 
A l’issue de cette soirée, la nomination d’Yves Minssieux, le nouveau président du Comité Lyon de la Fondation de France Centre-Est, a été annoncée à l’assistance.