banniere_facade_secours_populaire.jpg

Culture

Au bord du rêve, une œuvre flamboyante pour changer le regard sur la précarité

16/10/2019

 A Limoges, un collectif de bénévoles et salariés du Secours Populaire s'est rassemblé sous le nom des Commanditaires solidaires. Leur objectif : faire changer le regard sur la précarité. Pour cela, ils ont fait appel aux Nouveaux commanditaires de la Fondation de France. Les 16 et 17 octobre, a été inauguré "Au bord du rêve" de l'artiste Anne Brégeaut. Une oeuvre flamboyante qui rappelle la multiculturalité des publics fréquentant le Secours Populaire.

"Si la satisfaction des besoins alimentaires est essentielle pour survivre, l'être humain a besoin de se nourrir l'esprit et le coeur pour vivre donc choisir"... C'est de ce postulat qu'est née la volonté des Commanditaires solidaires de commander une oeuvre aux Nouveaux Commanditaires de la Fondation de France. Situé dans la zone industrielle Nord, ce collectif du Secours Populaire voulait une oeuvre conçue pour être partagée, pour donner une nouvelle dimension au bâtiment qui abrite l'association et que chaque public puisse se l'approprier dans l'ensemble des quartiers dans lesquels le Secours Populaire intevient. Et c'est Anne Brégeaut, artiste plasticienne à l'univers très imagé et coloré, qui a répondu à cette commande. Le choix n'est pas anodin : les commanditaires solidaires souhaitaient une œuvre qui mettent en lumière le gisement de la richesse humaine, une oeuvre « inconfortable qui brûle la rétine pour atteindre la conscience ». Elle devait être conçue pour être vue et partagée.

Face à ces problématiques, Anne Brégeaut propose la trame du manteau d'Arlequin comme fil conducteur d'un parcours solidaire entre les quartiers de Limoges. Cette trame multicolore nous guide à travers différents lieux, à la découverte de grandes peintures sur porcelaine. Avec Au bord du rêve, Anne Brégeaut met en avant les récits des habitants, leurs souvenirs communs et leurs rêves, récoltés au fil des rencontres et discussions organisées lors des différentes phases du projet.

L'œuvre contribue également à inscrire la solidarité dans la cité, et lui ainsi donne toute sa force. C'est pourquoi sur la façade du Secours Populaire, cinq peintures représentent les actions les plus emblématiques de l'association (aide alimentaire, accès aux soins, aux vacances, à la culture...). 

Et c'est sur cette note qu'Anne Brégeaut conclut ce parcours solidaire : « il s'agit d'une évocation onirique et poétique, qui permet au banal de rejoindre l'héroïque. Et je pense qu'actuellement, l'une des formes d'héroïsme, c'est bien la lutte contre la pauvreté, la précarité et l'exclusion sociale, qu'il s'agisse de la sienne propre ou de celle des autres ».

65319154-c88c-4577-be6f-351c471bea85.jpg

Anne Brégeaut et les commanditaires solidaires, le jour de l'inauguration de l'oeuvre

Vous serez aussi intéressé par