fondation_vallet_universite_ete.jpg

Fondations abritées

Au Bénin, une université d’été impulsée par la Fondation Vallet

15/07/2021

Comment réduire le fossé numérique existant entre les pays africains et l’Europe et d’autres pays développés ? Comment permettre aux jeunes ingénieurs du continent de se saisir des opportunités extraordinaires ouvertes par l’intelligence artificielle ? Ces questions sont au cœur du nouveau projet porté par la Fondation Vallet : une université d’été sur l’intelligence artificielle dans l’agglomération de Cotonou au Bénin.

La première édition de cette école se tiendra du 19 juillet au 13 août 2021 à Godomey. Au programme : un contenu pédagogique ambitieux (programmation, Machine Learning, électronique embarquée et robotique), une série de conférences sur l’IA (concepts, méthodologie, études de cas, éthique et législation )… mais également des travaux pratiques appliqués aux problématique locales, dans le domaine de l’élevage, de la logistique, de la santé ou du commerce !

L’ONG Bénin Excellence assure l’organisation de l’événement. Parmi les intervenants : d’anciens boursiers de la fondation qui exercent désormais des fonctions scientifiques ou techniques dans le domaine de l’IA, mais aussi des enseignants d’universités publiques béninoises et des chercheurs français, dans le cadre d’un partenariat avec le CNRS et avec le centre de recherche de Facebook France.

Cette première édition se déroulera dans les bibliothèques de la Fondation Vallet, qui disposent d’un millier d’ouvrages sur l’IA et des ressources informatiques nécessaires pour mener le projet. Ces sites accueilleront ensuite un Club intelligence artificielle qui prolongera les rencontres de l’université d’été. La mise en place de ce club permettra d’approfondir les projets réalisés durant l’école d’été, de lancer de nouveaux sujets, de maintenir les liens entre étudiants et formateurs. « A terme, notre démarche favorisera l’émergence d’une communauté d’étudiants, ingénieurs et enseignants-chercheurs autour de cette discipline », souligne Odon Vallet. « La création d’une masse critique de personnes formées en Afrique et leur intégration au sein de réseaux internationaux est souhaitable et possible ! Ce consortium pourrait également servir de laboratoire d’application et de recherche en IA, avec un intérêt spécial pour les problèmes de l’Afrique subsaharienne » ajoute Rodolphe Le Riche, Directeur de Recherche du CNRS.

20 ans d’engagement au service de la formation des jeunes

Créée en 1999 et abritée à la Fondation de France, la Fondation Vallet délivre des bourses sur critères d’excellence et sociaux. En 21 ans, elle a attribué 68 000 bourses en France, au Bénin et au Vietnam. De plus, elle promeut l’accès à la science et à la culture à travers son réseau de bibliothèques (9 au Bénin et 4 au Vietnam), comptant 2 millions de lecteurs par an. Depuis quelques années, la Fondation s’est engagée dans la promotion de l’enseignement de l’intelligence artificielle (IA). Elle est notamment au cœur de jumelages entre trois lycées français (Louis-le Grand, Henri IV et Saint-Louis) et trois lycées vietnamiens de niveaux scientifiques similaires (Hanoï-Amsterdam, Quoc Hoc et Le Hong Phong).

En savoir plus : fondationvallet.org

Vous serez aussi intéressé par