Tour Eiffel aux couleurs nationale après les attentats.

Ensemble face au terrorisme

Attentats du 13 novembre à Paris

Flickr/Yann Caradec/CC BY-SA 2.0

Message de Philippe Lagayette, Président de la Fondation de France

Encore une fois notre pays a été frappé par des fanatiques faisant peu de cas de la vie.

Aujourd’hui, nos pensées se tournent vers tous ceux qui, directement ou indirectement, sont touchés par le drame du 13 novembre. Nous partageons leur tristesse et participons à la solidarité, qui s’est manifestée de façon émouvante par la minute de silence de la France entière.

L’indignation et la révolte nous assaillent également. Comment peuvent-ils penser par ces actes de terreur mettre notre pays à genou ? Notre vieux pays a traversé tant d’épreuves à travers l’histoire, mais à chaque fois a su résister pour faire triompher les valeurs de liberté et d’humanité.

Bien sûr, nous ne pouvons écarter, pour le moment, un sentiment d’appréhension, mais il nous faut continuer à vivre comme nous le faisons chaque jour et ne pas donner la victoire à ces extrémistes. Les évènements conduisent aussi beaucoup d’entre nous à réfléchir sur ce à quoi nous tenons et à ce que nous sommes prêts à faire pour le défendre.

Dans ces circonstances et plus que jamais, la Fondation de France est un agent important de renforcement du lien social et de cohésion porteuse d’espoir. Dans un moment où apparait aussi la tentation du rejet de la différence et du repli sur soi, elle nous aide à nous rassembler sur nos valeurs communes et profondes : le respect de l’autre, le regard bienveillant, la main tendue pour que l’extrémisme ne gagne pas en entraînant des personnes perdues et sans repères.

Après le 11 janvier, nous avons, avec d’autres fondations, créé un fonds pour nous engager plus encore sur cette bataille du vivre ensemble. Ce « Fonds du 11 janvier » a pour vocation de lutter contre la radicalisation par le soutien de projets de terrain, par la formation à l’esprit civique des enfants, des jeunes, des éducateurs et des parents. Il soutient aussi toute forme d’initiative en faveur du dialogue interculturel et du respect de l’autre.  Ce programme créé en un autre moment douloureux montre toute sa nécessité. Nous sommes engagés dans un combat long et difficile, mais ensemble, j’en suis certain, nous le remporterons.

Philippe Lagayette, Président de la Fondation de France