banniere_fondationfactory_web-school-factory_.jpg

Portrait de philanthrope

Anne Lalou, philanthrope pour l’égalité des chances

Anne Lalou, philanthrope pour l’égalité des chances

Le digital va relancer l’ascenseur social : c’est l’intime conviction d’Anne Lalou lorsqu’elle crée, en 2012, la Web School Factory, l’école de management du numérique. Cinq ans plus tard, son intuition s’est muée en engagement : « Notre école est au cœur d’un réseau baptisé Innovation Factory, au sein duquel j’ai créé en 2015, avec le soutien de grandes entreprises comme AccorHotels, la Fondation Factory sous l’égide de la Fondation de France » explique la fondatrice.

Sa vocation : accorder des bourses d’étude au mérite aux élèves qui démontrent les meilleures dispositions pour réussir, en priorité ceux de la Web School Factory. Une école d’un genre nouveau. « À la fois école d’ingénieur, d’art, de commerce, de communication, elle associe toutes les disciplines pour manager la transformation numérique des entreprises » explique Anne Lalou. À l’avenir, la fondation financera des étudiants issus d’autres établissements.

Aujourd’hui, 8 % des étudiants de la Web School Factory – à parité homme-femme –  sont aidés par la Fondation Factory. À l’image de Julien, 29 ans, qui a repris des études, et pour qui cette aide est décisive : « Avant d’être soutenu par la Fondation Factory, Julien devait travailler comme gardien de nuit pour payer sa scolarité » témoigne la fondatrice. Après une première vie professionnelle accomplie dans la banque d’affaires et le développement d’entreprises, Anne Lalou croit plus que jamais en la capacité de chacun d’œuvrer autour de soi, pour faire bouger les lignes : « En surfant sur la vague du digital, ces jeunes s’inscrivent au cœur des enjeux actuels, et notre rôle est de les préparer à relever ce défi. »

Vous serez aussi intéressé par