Une petite fille regarde l'objectif.

Urgences

Aide aux migrants

Contact programme
urgences@fdf.org

 

Qu’il résulte des conflits, de la misère ou des changements climatiques, le phénomène migratoire n’est pas nouveau et va, selon toute vraisemblance, perdurer et même s’intensifier dans le futur.  Avec l’intensification des conflits au Moyen-Orient et en Afrique , on estime à plus d’un million le nombre de personnes entrées dans l’espace Schengen en 2015, en augmentation de 70 % par rapport à 2014. L’absorption de flux migratoires importants est délicate pour les pays de transit ou d’accueil, et peut provoquer des déstabilisations politiques et sociales dans les régions limitrophes des pays en guerre, comme en Europe.

L’accueil des personnes dans des conditions dignes, l’intégration et la création de perspectives d’avenir pour les nouveaux arrivants constituent autant de défis à relever,  mais ils sont aussi de nouvelles opportunités pour les territoires d’accueil, si l’on considère la contribution positive des migrants à la démographie, à l’enrichissement culturel comme à l’économie. 
 

Les projets soutenus 

A l’International : la priorité sera accordée aux actions visant à apporter un soutien psycho-social aux populations les plus vulnérables, notamment les enfants, notamment dans les zones frontalières de la Syrie (Liban, Jordanie, Turquie).
 
En France : la priorité sera accordée à des initiatives solidaires  portées par des citoyens proposant des solutions « pilotes » pour l’accueil, l’amélioration des conditions de vie (réponse aux besoins primaires de santé, scolarisation, hébergement, accès aux droits), l’implication des nouveaux arrivants dans la vie locale,  et la création d’espaces d’échange avec les habitants. 
 
La Fondation de France s’appuiera sur son réseau pour identifier elle-même les projets susceptibles d’être co-financés . Les demandes spontanées ne pourront être étudiées .