Un homme se penche dans l'obscurité.

Les Lauriers

Aide Accueil : une vie après la prison

A Angers, Aide Accueil intervient auprès des détenus, pendant leur incarcération et après leur remise en liberté, pour les accompagner dans leur réinsertion. Un dispositif qui passe notamment par des solutions d’hébergement, activité historique de l’association.

Une histoire évolutive

Depuis 1985, Aide Accueil intervient autour de la ville d’Angers, d’abord pour proposer un hébergement de jour aux sans-abris, un endroit dans lequel ils peuvent se restaurer, prendre une douche ou échanger. Face à la demande, l’association se professionnalise en 1995 et propose, progressivement, des solutions adaptées aux différents besoins. Soutien à l’accès et au maintien dans des hébergements de droit commun, hébergement temporaire pour des ménages en grande précarité ou d’urgence pour des demandeurs d’asile, intermédiation locative,… L’association compte aujourd’hui 25 salariés et 30 bénévoles.

Après la détention

Depuis 2014, Aide Accueil porte un projet autour des détenus et coordonne l’action de nombreux intervenants, avant leur libération pour évaluer leur situation, et après pour les accompagner dans leur réinsertion. Six appartements meublés, répartis dans différents endroits de la ville, sont mis à leur disposition pour une période de 3 mois, renouvelable. Gestion du budget, organisation du quotidien, retour dans l’emploi, lien avec les proches,… Objectif : faciliter le retour à la réalité pour les empêcher de tomber dans la précarité ou la récidive. Un nouveau diagnostic permet ensuite de les orienter vers une structure adaptée ou vers un logement classique.

Twitter Card de l'association Aide Accueil.

Prolonger l'essai

Les deux années d’expérimentation ont permis d’évaluer, d’ajuster et de communiquer autour du dispositif. 2017 sera une année charnière pour le projet et son avenir. Aucun des anciens détenus accompagnés n’a récidivé, certains ont retrouvé un emploi et se sont réinsérés très rapidement. Aide Accueil va rejoindre un groupe de travail national de la FAS (Fédération des Acteurs de la Solidarité), chargé de faire l’inventaire de toutes les actions existantes pour promouvoir les dispositifs partout sur le territoire et favoriser un enrichissement mutuel.

Sylvie Rabouin, directrice de l’association

« Extrêmement stigmatisés, les anciens détenus nécessitent une attention particulière pour retrouver leur place dans la société, après une période plus ou moins longue d’incarcération. L’action que nous menons permet de les accompagner et de prévenir les 2 principaux risques, la précarité et la récidive. »

Logo des lauriers 2017.

un projet exemplaire


Le projet de l'association Aide Accueil a été financé par la Fondation de France dans le cadre du programme Prisons.

Il a été récompensé d'un Laurier régional en juillet 2017.


Vous serez aussi intéressé par

Un aperçu des différents programmes que soutient la Fondation de France : sport féminin, pêche à la ligne en mer, découverte de la biodiversité marine.

Agissez avec la Fondation de France

Newsletter