banniere-dossier-handicap.jpg

Handicap

Agir au nom de l’égalité et de la diversité

Déficience visuelle, incapacité motrice, trouble mental… le handicap revêt des formes et des intensités multiples. Qu’il survienne dès la naissance, après un accident, une maladie invalidante ou en raison de l’âge, il concerne près de 9,6 millions de Français. « Dès sa création, il y a 50 ans, la Fondation de France a souhaité apporter son soutien aux personnes en situation de handicap, faisant de cette problématique l’un de ses tout premiers engagements », rappelle Marie Nezam, responsable du programme Personnes handicapées de la Fondation de France. Après s’être concentré sur l’accès à la culture, la situation des personnes handicapées vieillissantes ou encore l’accueil des enfants, la Fondation de France soutient depuis une dizaine d’années des projets qui participent au développement d’une société plus inclusive. En écho à la loi de 2005 sur le handicap, elle soutient des actions transversales d’inclusion scolaire, d’insertion professionnelle, d’accessibilité et d’aménagement du logement ou d’accompagnement à la parentalité et à la vie affective. Avec les fondations qu’elle abrite, la Fondation de France redonne ainsi aux personnes handicapées leur place dans la vie sociale. Illustrations avec la Fondation Salomon et la Fondation Sciences Cognitives Apprentissages et Handicap.

« Mieux connaître et prendre en charge les troubles de l’apprentissage » 

illus-herve-glasel_5856.jpg

Hervé Glasel, pour la Fondation Sciences Cognitives 
Apprentissages et Handicap (FOSCAH

Notre fondation agit depuis 2015 dans le domaine des troubles de la cognition qui touchent 8 à 10 % des enfants et des jeunes. Ces troubles que l’on appelle "dys", tels que la dyslexie, la dysphasie, la dyspraxie ou encore les troubles de l’attention, peuvent représenter, selon leur intensité, un réel handicap dans l’acquisition des apprentissages. Pour redonner toutes leurs chances à ces enfants ou jeunes adultes qui, malgré leurs compétences, se retrouvent trop souvent en échec scolaire s’ils suivent le parcours classique, la Fondation Sciences Cognitives Apprentissages et Handicap (FOSCAH)  propose aux familles concernées une aide pour financer les surcoûts d’un accompagnement adapté. Il peut s’agir de bourses pour la scolarité, les transports, un suivi en rééducation ou l’achat de matériel spécifique. Environ 70 familles en bénéficient aujourd’hui. En complément de cette action immédiate, la FOSCAH développe un programme d’information et de prévention auprès des professionnels de l’enfance et des familles pour mieux faire connaître les troubles de la cognition. Elle apporte aussi son soutien à des travaux de recherche en sciences cognitives, dont il nous reste beaucoup à apprendre.

« Aider les accidentés de la montagne à rebondir »

illus-mariea_salomon_038.jpg

Marie Accambray, pour la Fondation Salomon 

Notre fondation est à l’image de la société Salomon : profondément ancrée dans l’univers de la montagne et soucieuse des hommes qui y vivent. Elle a été créée sous l’impulsion d’un directeur et d’un guide de la compagnie des guides de Chamonix, président de leur caisse de secours. Dès ses débuts, la fondation s’est orientée vers l’accompagnement  des professionnels de la montagne handicapés à la suite d’un accident, ou l’aide aux familles en cas de décès. Même s’il existe des assurances, l’incapacité de pouvoir reprendre son métier, quand on exerce en libéral comme guide de haute montagne ou moniteur de ski, est un réel problème pour ces professionnels passionnés par leur métier. Lorsqu’une personne se retrouve en situation de handicap, nous l’aidons financièrement à aménager son logement, à acheter des prothèses adaptées ou à suivre des programmes de reconversion pour lui permettre de changer d’activité. Pour les familles confrontées au décès d’un proche, nous apportons aux plus démunies des allocations de secours ainsi que des bourses de scolarité, destinées aux études des enfants. Près de 360 bénéficiaires ont ainsi pu être soutenus en 20 ans. 
 

banniehandicap-inclusion.jpg

Agir de concert

Pour la première fois en septembre dernier, une vingtaine de fondations abritées par la Fondation de France se sont réunies afin de partager leur expérience en matière de handicap. Parmi les thèmes évoqués figurent l'accès au numérique, l'inclusion scolaire et professionnelle ou encore la place des aidants. Un travail de mutualisation pour être plus efficace ensemble ! Les fondations ont d’ailleurs prévu de se retrouver prochainement, inscrivant ainsi leur action dans la durée.

En savoir plus