Un camp de migrants sur les quais d'Austerlitz.

International

Solidarité migrants

Contact programme
solidaritemigrants@fdf.org

Les fonds disponibles pour 2017 étant épuisés, le dépôt de projet n'est actuellement plus possible. Merci de revenir sur notre page à partir du 15 octobre​.

 

Pourquoi ?

Dans les pays de transit ou d’accueil, l’absorption de flux migratoires importants peut provoquer des tensions politiques et sociales. La Fondation de France soutient les efforts de la société civile pour apporter une réponse efficace aux besoins des personnes vulnérables tout au long de leur parcours migratoire et pour tisser des liens sociaux dans les territoires d’accueil. 

Quels objectifs ?

En France : créer des liens

Nous soutenons les initiatives solidaires qui améliorent les conditions de vie des personnes nouvellement arrivées (santé, éducation, culture, accès aux droits, compréhension de la société d’accueil…),  tout en permettant aux habitants de s’impliquer et d’exprimer leur solidarité.
 
L’objectif ? Changer les regards, sensibiliser la population  en créant des liens quotidien lors d’échanges, de rencontres, d’activités communes, etc, pour favoriser un meilleur « vivre-ensemble ».
 
Ces démarches s’appuient tant sur la mobilisation des bénévoles et le renforcement de leur compétences que sur l’implication active des migrants - en valorisant leur apport, la reconnaissance de leur dignité et de leur potentiel.
La Fondation de France encourage également les projets expérimentaux destinés à répondre à un besoin peu ou mal pas couvert.

A l’international : redonner espoir aux jeunes

Alors que la crise perdure en Syrie, redonner des perspectives d’avenir est essentiel. Souvent traumatisés par les conflits et leur parcours migratoire, les jeunes adultes et adolescents réfugiés doivent être particulièrement épaulés mais aussi encouragés à s’impliquer dans la vie locale.  
C’est pourquoi nous soutenons les actions menées par des associations locales dans les pays frontaliers de la Syrie (Liban, Jordanie, Turquie) offrant un appui psychologique et social qui permettent de renforcer la résilience, de rebâtir l’estime de soi et de construire des perspectives de plus long terme (éducation, formation). Notre objectif est également de renforcer la mobilisation des populations et des acteurs de la société civile.
 

Renforcer la qualité et l’impact des actions

Pour agir de manière adaptée et efficace, une meilleure connaissance des contextes locaux, des besoins et la coordination des différents acteurs, sont incontournables, en France comme à l’international.
C’est pourquoi nous portons une attention particulière aux démarches innovantes ayant vocation à se développer plus largement et à celles visant le renforcement de capacités des acteurs (formations, outils et espaces de partage d’expériences…). Nous soutenons également les projets d’études et de recherche permettant d’approfondir et de diffuser les connaissances.

Qui peut répondre ?

La Fondation de France étudie les propositions tout au long de l’année mais privilégiera les projets repérés à travers ses réseaux. Pour déterminer si votre projet est éligible, adressez une note d’intention succincte à solidaritesmigrants@fdf.org.

 

Vous serez aussi intéressé par

Nos experts

Chargé de statuer sur la redistribution des fonds collectés, ce comité est composé de membres choisis pour leurs connaissances spécifiques.

 

Président

Antoine QUEFFELEC
Ancien directeur à l'Agence nationale pour la Création d'entreprise, ancien directeur de la Formation et des Affaires sociales du groupe Saint-Gobain

 

Membres

Marie-Pierre AUGER
Sous-directrice des moyens au Centre d’action sociale de la ville de Paris, expert pour l'Office humanitaire de la commission européenne (ECHO)

Annie BERGER
Ancienne conseillère municipale de Caen,
déléguée à l’Économie sociale et solidaire

Émilie DEUDON
Co-responsable de l’association Prison Insider, ancienne responsable juridique au sein
de l’association Forum Réfugiés-COSI
 
Hana JABER
Chercheure associée à la chaire d’histoire du monde contemporain au Collège de France et spécialiste des questions migratoires, ancienne secrétaire scientifique des études contemporaines de l’Institut français du Proche-Orient.
 
Régis KOETSCHET
Diplomate, ancien ambassadeur délégué pour les relations avec la société civile et les partenaires à la direction générale de la Mondialisation, du Développement et des Partenariats du ministère des Affaires étrangères et européennes

Isabelle MARIN
Médecin, responsable de l’équipe mobile des soins palliatifs et coordinatrice du groupe multi-culturalité et du centre hospitalier Saint-Denis, ancien chef de clinique à l’hôpital Laennec