solidarite-antilles-090917.jpg

Solidarité Antilles

3 questions à Gilles Corbinien d’Initiative Saint-Martin Active

« Parce que nous avons tous subi ce drame, la notion d’équité est très importante pour nous » 

Initiative Saint-Martin Active est une plateforme associative d’aide à la relance et à la création de petites entreprises. Gilles Corbinien, responsable du comité d’attribution des aides d’urgence et avances remboursables à taux zéro, répond à nos questions.

Quelle est la situation des entreprises à Saint-Martin ?

Saint-Martin possède un tissu de petites et moyennes entreprises dont la majorité est orientée vers le tourisme. C’est du développement de cette activité que dépend l’économie locale (transports, bâtiment, services…). Depuis des années, nous accompagnons les chefs d’entreprises qui peuvent se sentir parfois esseulés dans leur quotidien d’entrepreneur et les aidons en cas de difficultés. Après le passage de l’ouragan Irma, nous nous retrouvons donc souvent face à des personnes sollicitant une aide que nous connaissons déjà. Parce que nous avons tous subi ce drame, la notion d’équité est très importante pour nous. La priorité est maintenant de relancer les entreprises et de redonner du travail aux habitants de Saint-Martin.

Comment s’organise concrètement l’action d’Initiative Saint-Martin Active ?

Initiative Saint-Martin Active a été sélectionné par la Fondation de France pour lancer un dispositif d’aides auprès des entreprises car nous avons une bonne connaissance de la dimension socio-économique de l’île. Nous avons mis en place un comité d’attribution des aides d’urgence et avances remboursables à taux zéro pour lesquelles nous avons le soutien de la Fondation de France à hauteur de 1,5 million d’euros. Chaque réunion du comité permet d’étudier environ 30 dossiers. Les aides d’urgence sont particulièrement adaptées aux entreprises unipersonnelles : par exemple, pour un entrepreneur dont le véhicule aurait été détruit pendant l’ouragan alors que c’était son outil de travail, cette aide lui permet de réparer ou acheter une voiture et donc de reprendre son activité. L’avance remboursable à taux zéro pour des petites entreprises, c’est de la trésorerie disponible afin de relancer notamment leurs machines. Ce dispositif peut être utilisé plusieurs fois : il permet d’éviter le chômage des salariés et, avec le remboursement de l’avance après 12 ou 24 mois, de réinjecter des dizaines de milliers d’euros dans le tissu économique local. Nous avons rencontré plusieurs de ces entrepreneurs, ils sont motivés et ont une volonté profonde de sauver leurs entreprises.

Percevez-vous l’impact de votre action sur le terrain ?

Depuis la mise en place du dispositif et l’attribution des premières aides, nous commençons à percevoir un frémissement de relance économique sur l’île. Je travaille moi-même dans une zone industrielle où les entreprises qui avaient repris leur activité après l’ouragan ouvraient uniquement le matin, elles commencent désormais à ouvrir aussi l’après-midi. Et c’est pour cela que je souhaite remercier les donateurs : avec leurs petits ou grands gestes de générosité, ils permettent à des entrepreneurs de sortir d’une situation très difficile et de reprendre le cours de leur vie. Notre responsabilité est de ne pas gâcher l’argent de leurs dons. C’est une action qui nécessite d’aller vite mais pas d’être dans la précipitation pour agir dans la durée.

vignette-corbinien-antilles.jpg

Gilles Corbinien est membre du conseil d’administration et responsable du comité d’aide aux entreprises d’Initiative Saint-Martin Active, responsable du comité d’attribution des aides d’urgence et avances remboursables à taux zéro dans le cadre de Solidarité Antilles