10 ans d’actions au service de l’agriculture familiale en afrique de l’ouest

10 ans d’actions au service de l’agriculture familiale en Afrique de l’ouest

11/12/2018

Le « PAFAO » est le programme de Promotion de l’Agriculture Familiale en Afrique de l’Ouest, développé par la Fondation de France, en collaboration avec le Comité Français pour la Solidarité Internationale. Mis en place en 2009, suite aux émeutes de la faim de 2008-2009, il agit localement pour améliorer la sécurité alimentaire des populations. Bilan de 10 ans d’action sur le terrain…

200 actions soutenues dans une vingtaine de pays

Soutenir les initiatives locales engagées dans l’amélioration des productions, transformations et commercialisations agricoles, afin de permettre à tous d’accéder à une alimentation de meilleure qualité, respectueuse de l’environnement… c’est l’ambition du PAFAO.

Plus de 200 projets ont été accompagnés dans une vingtaine de pays à hauteur de 7 millions d’euros. En plus des aides financières, les porteurs de projets soutenus ont bénéficié d’ateliers d’échanges et de capitalisation d’expériences. Ces consultations régulières ont mis en évidence leurs priorités :  un meilleur accès aux marchés, la valorisation des denrées produites, la nécessité de mieux structurer les exploitations familiales mais aussi l’essaimage des bonnes pratiques. Après 10 ans d’action, une enquête menée auprès de 129 participants aux projets soutenus (cf. chiffres ci-dessous) permet de dresser un premier bilan des avancées sur le terrain… et du chemin à parcourir !

Des produits locaux plus présents sur le marché

Pour soutenir l’agriculture paysanne, fortement concurrencée par des produits importés, l’un des enjeux du PAFAO était de donner plus de débouchés aux denrées alimentaires locales. Objectif atteint. Plus présents sur les marchés, les produits locaux regagnent du terrain. En améliorant la qualité, la transformation, la régularité des approvisionnements et l’organisation des filières, les produits de l’agriculture paysanne sont redevenus concurrentiels. Un résultat encourageant mais qui doit, pour profiter à tous, s’imposer sur d’autres marchés de masse : cantines d’écoles, collectivités, restauration de rue…

Une agriculture durable qui gagne du terrain

Pour préserver l’environnement et la santé de tous, le passage à des pratiques agricoles durables a été encouragé. Résultat : les paysans pratiquant l’agroécologie sont de plus en plus nombreux. Depuis 2016, la promotion de l’agroécologie fait l’objet d’un dispositif spécifique, JAFOWA (Joint Action for Farmers’ Organisations in West Africa), mené par la Fondation de France et 3 autres fondations (italiennes et américaine). Même si l’agriculture conventionnelle continue à être la norme et que les politiques publiques sont frileuses, sur le terrain, la transition semble amorcée. Il reste à mieux sensibiliser les consommateurs sur les bénéfices sanitaires et gustatifs des denrées issues de l’agriculture durable, encore trop peu connus.

Une alimentation de meilleure qualité

Les projets soutenus par PAFAO ont permis d’améliorer l’accès du plus grand nombre à une nourriture plus saine, notamment grâce à la diversification des cultures destinées à l’autoconsommation. Néanmoins, de grandes disparités subsistent. Pour les populations les plus pauvres, acheter des produits de qualité reste trop onéreux. Les faibles rendements des exploitations familiales font grimper les prix sur les marchés, et seuls les plus aisés peuvent se procurer les denrées de qualité. Des efforts pour augmenter la productivité et faire baisser les coûts demeurent une priorité.

Quel avenir pour le PAFAO ?

Après 10 ans d’action, les résultats enregistrés sont encourageants et les projets doivent être poursuivis, renforcés, essaimés. Pour cela, la Fondation de France engage le dialogue avec les représentants des organisations nationales et régionales. Parallèlement le programme favorise la mise en réseau des acteurs de projets pour mutualiser les bonnes pratiques, les dupliquer à plus grande échelle, notamment dans la structuration des filières agricoles et l’autonomisation financière. Le PAFAO n’en n’a donc pas fini, un nouvel appel à projets est d’ailleurs lancé pour 2019. L’aventure continue !

Etude d’impact

Pour évaluer les résultats de PAFAO sur le terrain, une enquête a été menée en 2017 auprès de 77 professionnels et 52 organisations engagées. Portant sur différents thèmes, le questionnaire a permis de mesurer les avancées du consommer local constatées par les personnes interrogées :

6 / 10 : progression notable à très forte des produits locaux face aux produits importés 

9 / 10 : meilleure répartition des revenus au sein de la filière 

8 / 10 : progression de l’agriculture durable

7/ 10 : meilleur accès à une alimentation de qualité

>> Télécharger l’enquête sur les avancées du « Consommer local » en Afrique de l’Ouest, 2009-2017