Pourquoi c'est important ?

La rupture brutale provoquée par l’incarcération, de courte ou de longue durée, favorise un processus de désocialisation, déjà à l’œuvre chez nombre de personnes en situation de précarité avant leur emprisonnement.

Par ailleurs, la surpopulation carcérale est un problème majeur qui ne cesse de s’aggraver. En juillet 2016, on comptait 69 500 détenus pour 58 300 places.

Cette sur-occupation, particulièrement préoccupante en maisons d’arrêt, nuit non seulement aux conditions de détention des personnes écrouées, mais aussi à leur accompagnement médical et social, diminuant l’efficacité des dispositifs de préparation à la sortie et de prévention à la récidive.

Un homme en prison

Ce que nous faisons

Après plusieurs années d’expérimentation, la Fondation de France a lancé en 2013 un programme visant à soutenir des actions permettant de :

  1. Préparer et accompagner la sortie des personnes détenues
  2. Soutenir et accompagner l’insertion sociale de personnes condamnées à des mesures et sanctions alternatives
  3. Encourager le maintien des liens entre les personnes détenues et leurs proches

Les fondations abritées qui agissent dans ce domaine