Pourquoi ?

Les crises sociales et démocratiques que nous traversons rappellent la nécessité pour chacun de pouvoir s’exprimer, se faire entendre et peser sur les choix afin de construire sa vie et participer pleinement à la société.
Il ne suffit pourtant pas de décréter la participation pour qu’elle devienne réalité. Bien qu’inscrite dans la loi, elle demeure trop souvent une injonction ou un alibi, ce qui a pour effet de renforcer la défiance et le retrait des participants.

Dans ce contexte, la Fondation de France fait le pari que la participation de toutes celles et ceux qui veulent peser sur le cours de leur vie, peut être une opportunité pour penser et développer ensemble de nouvelles réponses.