Pourquoi ?

Le sport est un formidable outil d’éducation de la jeunesse : utile en matière de prévention santé, il incite aussi au dépassement de soi et permet aux adolescents isolés de s’intégrer plus facilement. Plus responsables et plus indépendants, les jeunes grandissent et s’émancipent grâce à la pratique d’une activité physique.

Pourtant, les filles sont trois fois moins nombreuses que les garçons à faire du sport, en particulier dans les quartiers populaires et les zones rurales isolées. Pourquoi un tel effacement ? Les raisons sont multiples : une image de soi dégradée à l’adolescence, l’exigence des familles, la pression sociale, une priorité certaine accordée aux garçons, ou encore une offre sportive insuffisamment adaptée.

Aujourd’hui, les pratiques sportives continuent d’être fortement influencées par des stéréotypes « sexués ». Un garçon sur 4 joue au foot contre seulement 4 % des filles, et 1 fille sur 4 pratique la danse contre 1 % des garçons!

Depuis 2005, la Fondation de France a financé plus de 300 projets à dimension sociale et sportive. Le programme « Allez les filles ! » encourage la pratique sportive régulière des jeunes filles de 12 à 25 ans issues des quartiers populaires ou zones rurales isolées.