Prix de la Fondation de l'oeil pour l'ophtalmologie et les sciences de la vision

La recherche en ophtalmologie et en sciences de la vision bénéficie de peu de crédits, alors même que les maladies de l’œil constituent un problème de santé publique de plus en plus préoccupant. C’est pourquoi la Fondation de France a créé la Fondation de l’œil qui remet, pour la première année, son prix.

La bourse « Offrez votre regard » 2012

D’un montant de 66 000 euros, la bourse a été attribuée à Emilie Picard, chercheur au Centre de Recherche des Cordeliers, à Paris. Cette allocation devrait lui permettre de faire un grand pas en avant dans la lutte contre les maladies dégénératives rétiniennes chez l’homme.

>> Pour en savoir plus sur les recherches d'Emilie Picard

 

 

>> A voir aussi sur tumblr : fondationdeloeil.tumblr.com

 

Le Prix de la Fondation de l'oeil 2013

 

Isabelle Audo, la lauréate 2013, est praticien au Centre hospitalier national ophtalmologique des Quinze-Vingt et chercheur dans le département de génétique de l’Institut de la Vision, Paris.

Elle cherche à découvrir des mutations insoupçonnées sur les gènes impliqués dans les maladies dégénératives de la rétine qui ne bénéficient pas encore de traitement.

Ce prix, doté de 50 000 €, va permettre à Isabelle Audo et son équipe de « poursuivre leurs travaux qui vont pouvoir déboucher sur l’identification de nouveaux gènes et de nouvelles cibles thérapeutiques pour ces pathologies incurables. »

>> Pour en savoir plus sur les recherches d'Isabelle Audo

 

Stéphane Freiss, parrain de la Fondation de l’œil

Fondation de l'oeil - Stéphane Freiss © DR

Les premières années de la vie d'acteur de Stéphane Freiss vont déterminer son amour du jeu. Puis sa rencontre avec Giorgio Strehler qui le dirige dans L'illusion Comique de Corneille lui ouvrira en 1986 les portes de la Comédie Francaise. Philippe De Broca lui offre à la même époque dans Chouans le rôle qui lui vaudra le César du meilleur Espoir en 1989. Son audace, son exigence, et son goût pour les personnages complexes attirent certains des plus grands réalisateurs français et étrangers parmi lesquels Agnès Varda, Claude Berri, Claude Miller, Steven Spielberg, Clint Eastwood ou encore François Ozon avec qui il tourne 5X2.

 

Mais il ne peut se passer de la scène et alterne depuis la fin des années 80 cinéma et théâtre. En 1992 C'était Bien de Jim Sanders lui vaut le Molière de la Révélation Théâtrale, puis 'enchainent les succès aux côtés de metteurs en scène ou d'auteurs tels que Eric Emmanuel Schmitt, Alfredo Arias, Yasmina Réza ou encore Jean-Louis Martinelli avec qui il crée Détails au théâtre des Amandiers à Nanterre. Brooklyn Boy de Donald Marguliès lui vaut en 2005 une nomination au Molière du meilleur acteur. En 2010 Laurent Jaoui lui offre d’incarner l'écrivain Albert Camus dans un téléfilm. Il a réalisé en 2011 un court-métrage intitulé It Is Miarcul'house et se prépare à tourner son 1er longmétrage en tant qu'auteur réalisateur.

 

 

Pour soutenir la recherche en ophtalmologie, faites un don en ligne.

 

A l'origine de la Fondation de l'oeil

En 1984 est créée la Fondation Berthe Fouassier par un legs de Madame Fouassier pour l’attribution de bourses en ophtalmologie et neuro-ophtalmologie.
A l’initiative de sa généreuse donatrice, la Fondation de France a décidé de créer des financements pour de jeunes chercheurs et médecins dans ces discplines.
Depuis 28 ans, des allocations sont accordées pour l’accueil de jeunes chercheurs en ophtalmologie ou en neuro-ophtalmologie. Elles perrmettent à ceux-ci de se perfectionner dans les techniques de recherche, en poursuivant un projet précis dans un laboratoire ou un service clinique approprié.

>> Pour en savoir plus

 

S'identifier
Connectez-vous à l'espace donateur
Icônes documentations
La Fondation de France en région

Dans votre région

>> Consulter
la version e-accessible

FONDATION DE FRANCE - 40, avenue Hoche, 75008 Paris - T. 01 44 21 31 00