La Fondation de France agit contre les solitudes

La Fondation de France publie aujourd’hui son rapport 2014 sur les Solitudes. Depuis 2010 l’isolement des Français s’est installé et accentué : ils sont désormais 5 millions, soit 1 million de plus qu’en 2010, à ne pas avoir de relations sociales.

La Fondation de France agit contre les solitudes © Th. Salva

 

 

Face au délitement croissant des liens sociaux, la Fondation de France, engagée dans un grand projet de restauration du lien social, détecte, finance et accompagne chaque année près de 1 000 initiatives pour 15 millions d’euros. Ces actions sont portées par des petites associations qui sont au plus près des besoins des personnes vulnérables et qui oeuvrent au quotidien pour redonner une place aux personnes exclues.

>> Les réponses de la Fondation de France : 1000 projets contre la solitude

 

2010-2014 : les Français de plus en plus seuls

1 Français sur 8 est seul (contre 1 sur 10 en 2010) et 1 sur 3 risque de le devenir (1 sur 4 en 2010).

En 2014, 1 Français sur 8, soit 5 millions de personnes, est seul. Ils sont un million de plus qu’en 2010 à ne pas avoir de relations sociales au sein des cinq réseaux de sociabilité (familial, professionnel, amical, affinitaire ou de voisinage).

1 Français sur 3 n’a accès qu’à un seul réseau social : fragilisé, il se trouve dans une situation d’exclusion potentielle sans en avoir conscience. Comparativement à 2010, la difficulté à diversifier les relations sociales est plus forte chez les plus jeunes (-40 ans) et les plus âgés (+75 ans).

1 Français sur 10 se sent exclu, abandonné ou inutile.

Nos aînés de plus en plus seuls

De toutes les générations, celle des 75 ans et plus est celle qui a été la plus impactée par la montée des solitudes en France : 1 personne âgée sur 4 est seule (27 % en 2014 contre 16 % en 2010).

En parallèle la solitude s’aggrave chez les plus jeunes. Le phénomène touche les 18-29 ans, jusque-là préservés et chez les moins de 40 ans, la solitude a doublé en 4 ans (7 % en 2014 contre 3 % en 2010).

Par ailleurs, selon l’étude, les réseaux sociaux virtuels ne sont pas une compensation au manque de liens sociaux : 80% des personnes en situation de solitude objective ne les fréquentent pas.

 

Etude de l’institut TMO Régions pour la Fondation de France. L’enquête, conduite selon la méthode des quotas, a été réalisée par téléphone auprès de 4007 personnes âgés de 18 ans et plus, entre le 8 janvier et le 4 février 2014.


S'identifier
Connectez-vous à l'espace donateur
Icônes documentations
La Fondation de France en région

Dans votre région

>> Consulter
la version e-accessible

FONDATION DE FRANCE - 40, avenue Hoche, 75008 Paris - T. 01 44 21 31 00